Harmonies chromatiques

Quelques définitions sur la couleur

Chromatique
vient du latin chromaticus, lui-même issu du grec ancien khrômatikós. Adjectif relatif aux couleurs, excluant le blanc, le noir et le gris.

Cercle chromatique
Représentation circulaire des couleurs conventionnelle où les couleurs pures changent continuellement (rouge, jaune, vert, bleu, pourpre) et où les couleurs complémentaires s’opposent diamétralement sur le cercle.

Teinte
 fréquences engendrant l’impression chromatique. L’ensemble des fréquences des ondes lumineuses forme le spectre des teintes.

Saturation
 On nomme « saturation » la vivacité (la pureté) d’une couleur, et par opposition, on appelle désaturation, son mélange, plus ou moins important, avec un gris de même valeur.

Lumière
 Cette composante fait référence à l’ajout d’une intensité de blanc ou de noir aux teintes (saturées ou non). On parle également « d’intensité lumineuse de la couleur »

Couleur pure
les couleurs pures sont obtenues uniquement par mélange des trois primaires ,sans ajout de blanc ou de noir (placée sur la circonférence d’un cercle chromatique).

Ton
Qualité d’une couleur qui perd sa pureté par l’addition de gris ou simultanément de blanc et de noir.

Harmonique
Désigne la « résonance » secondaire d’une couleur primaire (vient de l’univers de la musique).Par exemple, le rouge écarlate tire vers l’orange (harmonique du rouge écarlate).

Aire de gamut : Espace couleur relatif à un périphérique ou un système donné, délimitant l’ensemble des couleurs reproductibles par le périphérique ou le système.

 

on utilisera des couleurs ayant le même degré de saturation.
Une couleur délavée s’accordera mal avec une couleur très saturée.
On peut en voir l’illustration avec les cercles concentriques ci-dessus.

pourquoi ne pas imprimer un cercle chromatique, à conserver dans sa poche ?

  • Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *